Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

Wintage à la bonne heure

Texte : Alix Bellac
Image : Johlem

Pourquoi pas nous? C’est ainsi que deux amies unies par la passion de la montre, l’accessoire par excellence, se sont lancées dans l’aventure horlogère. L’une des deux nous a reçu dans son écrin luxembourgeois pour nous présenter la marque Wintage.

Une coquette maison sur les hauteurs d’Itzig, c’est là que dans un environnement calme et spacieux, Olivia Cohrs nous accueille. Sa ligne est encore plus gracile que celle de Kate Moss mais ne vous y trompez pas, notre hôte aime les courbes et les rondeurs. Et plus précisément, les horlogères. Avec son amie et associée Charlotte, basée à Bruxelles, elles ont imaginé une gamme de montres hommes et femmes, au design gracieux et d’inspiration vintage.

Mais au fait, pourquoi « Wintage »? Pour la belle et élégante combinaison de watch (montre) et vintage (pour le bombé très 50’s et rétro des montres), pardi!

Toutes deux passionnées par l’objet depuis toujours, c’est de leur amitié qu’est née l’envie de se lancer dans une aventure que l’on pourrait penser un peu folle et hasardeuse. «L’idée de Wintage m’est venue lors d’un déplacement à Shanghaï, car arpentant les allées du fake market, je n’ai pas trouvé LA montre que je désirais porter au poignet. En effet, elle devait être unique, discrète mais racée» raconte Charlotte. «Olivia est mon contraire sur bien des points, et c’est au nom de cette amitié singulière que nous avons un peu hésité avant de nous lancer dans le projet. Nous parlions depuis déjà quelques temps de nous associer car nous avons en commun le goût des montres. Je vivais encore à Luxembourg -j’y ai été élevée depuis mes 8 ans- mais depuis l’année dernière, les trajets étaient devenus trop lourds avec mon emploi du temps. Le fait que nous revendiquions la paternité luxembourgeoise de nos montres a donc beaucoup d’importance pour moi», précise encore la jeune femme.

« Derrière Wintage, il y a aussi et avant tout le désir d’aller au-devant d’une vision de l’entreprise, agile, libérée, où les contraintes hiérarchiques laissent place à la confiance, l’autonomie, la mise en valeur des compétences et surtout de leur bonne utilisation »

Plusieurs années durant, les équipières, tout en s’occupant de leur famille et en soignant leur carrière, ont écumé en long et en large, le salon annuel de l’horlogerie de Bâle. A la recherche de l’idée, de l’inspiration et des fournisseurs, une aventure s’égrenant sur plusieurs années. En effet, quelle difficulté de choisir le bon fournisseur, l’atelier le plus sérieux, comment trancher entre promesses et belles paroles!?

« Mondialisation oblige, on a jonglé – et on jongle toujours! – avec les décalages horaires et les problèmes de langue », précise Olivia.

En juillet 2016, les deux partenaires se lancent, en continuant néanmoins à exercer leurs métiers premiers. Charlotte dans le management à Bruxelles, Olivia dans les ressources humaines au Grand-Duché.

« Après des journées riches et denses, cela me détend d’assembler mes montres », lance Olivia en nous présentant ses élégants bracelets made in France et ses jolies pochettes grises venues d’Inde. Si l’assemblage se fait à Luxembourg, la montre Wintage est en effet métisse: si l’assemblage se fait à Luxembourg, le mouvement est japonais (Myota).

Présente au Grand-Duché chez Robin du lac et chez Honey and Mustard, les deux jeunes femmes n’ont pas la volonté absolue d’étendre la marque trop rapidement. « Nous préférons avancer lentement mais sûrement », sourit Olivia. Et la jeune femme de couver du regard la panoplie de montres hommes et femmes, bracelets en tweed ou cuir, couleurs tendance et jolies finitions mais aussi modèle double tour de poignet – of course -, en somme du classique dont on ne se lasse pas une seconde. Mais la marque est déjà en train d’évoluer, comme le précise Charlotte : «Nous sommes déjà demain! Derrière Wintage, il y a aussi et avant tout, de par nos expériences en tant qu’employées, le désir d’aller au devant d’une vision de l’entreprise, agile, libérée, où les contraintes hiérarchiques laissent place à la confiance, l’autonomie, la mise en valeur des compétences et surtout de leur bonne utilisation (bonne personne à la bonne place, en se responsabilisant). Un de nos slogans est «be your own leader» pour cette raison. Nous espérons grandir et engager des collègues dans ce même esprit.»

La démarche, on l’aura compris, s’inscrit dans le durable. Durable comme l’amitié entre les deux entrepreneuses. « Nous nous sommes connues sur les bancs de la fac, sommes totalement complémentaires, nous communiquons tous les jours et cette aventure nous soude encore plus », confie Olivia. A Charlotte, la création, les réseaux sociaux, la part artistique. A Olivia, le côté commercial.

Elégantes, les deux partenaires sont par ailleurs les meilleures ambassadrices de leur marque : « Comme les femmes sont souvent à l’affût du détail qui fait mouche, il nous arrive d’être complimentées pour la montre que nous portons au poignet » sourit Olivia.

Fortes des débuts prometteurs, le binôme travaille déjà sur les prochaines collections faites de couleurs vitaminées et d’inspirations Art Déco, Liberty et Wax.

De quoi mettre joliment son poignet… à l’heure d’été.

unspecified