Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

Une belle performance pour L.E.J à la Rockhal

Texte : Pamela Mango
Photo: Carl Neyroud
+
de photos

« Une grosse bande de 1000 potes » a assisté ce vendredi à la jolie performance de L.E.J, qui du haut de leurs 25 ans, auront mis le feu sur la scène de la Rockhal, dans un décor fait tout de miroirs et jeux de lumières dont les ingénieurs peuvent être fiers.

La salle est bondée, et après le passage de Clacky en première partie, on se languit de voir Lucie, Elisa et Juliette qui, pour cette tournée, font la promotion leur premier album de composition tant attendu, « les Poupées Russes », sorti en juin dernier.
On a dansé, ri et chanté, et on vous fait maintenant le récit de ce concert cuit à point.

LEJ, c’est 3 trois amies d’enfance originaires de Seine Saint Denis, qui auront réussi, après dix ans de bœuf dans leur salon, à se faire connaître notamment grâce à leur vidéo « Summer 2015 » : un beau medley de reprises de titres connus, tels que « Lean on » de Major Lazor ou « Uptown Funk » de Bruno Mars pour ne citer que ceux-ci. Elles le disent elles-mêmes : elles sont différentes, elles se complètent, et ça fonctionne.

Surprise ! Il est 20h45 et le trio ne débutera pas son show sur scène, mais par l’arrière de la salle, sur une estrade placée juste devant les ingénieurs du son et des lumières. Elles enchaînent les titres avec énergie et la communication avec la foule est permanente : les filles n’hésitent pas à jouer avec le public, et ça fait son effet. L’ambiance est conviviale. Mélusine, Christophe et Arthur seront d’ailleurs les chanceux de la soirée qui pourront monter sur scène avec les trois poupées « archi-fraîches », pour mettre en place la rythmique de la chanson » Sainte n’y touche » sur les percussions électriques.

Comment ne pas être emporté par la performance millimétrée que nous offre le groupe ? Entre autres, l’interprétation de « la Marée », a capella, sans instrument ni micro, plongera toute la salle dans une émotion intense.

On sera agréablement surpris de voir avec quelle facilité les filles jonglent avec les instruments (batterie, basse, violoncelle, saxophone…) tout au long de la soirée, mais aussi avec les différents styles de chant : du lyrique au rap, c’est un sans-faute.
Le concert s’achèvera vers 22h30, après 2 heures de performance de haut niveau. Si on avait la dalle, on a pu être servi. Merci, LEJ !