Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

CinEast 2021 : le grand prix pour « Murina » !

Texte : S. Braun

Cette année encore, la sélection du festival CinEast n’a pas déçu ! Au terme d’un marathon de visionnage – très riche en émotions – de 17 jours, le jury a tranché : Murina, de Antoneta Alamat Kusijanović (Croatie/États-Unis/Brésil/Slovénie) a décroché le Grand Prix du Jury. Petit aperçu du palmarès de cette excellente édition de 2021.

Ils l’avaient annoncé, cette 14e édition donnerait à voir le meilleur de la création cinématographique et artistique de plus de 20 pays d’Europe centrale et orientale : pari tenu ! Avec 55 longs métrages et 35 courts métrages, CinEast 2021 nous a fait voyager aux confins du continent et nous a frappés au cœur. 

Never Gonna Snow Again le Prix Spécial du Jury

Si le choix était complexe, c’est finalement le film de Antoneta Alamat Kusijanović, Murina, qui a séduit le jury, présidé par réalisateur et scénariste roumain, lauréat de l’Ours d’or Radu Jude, entouré de la réalisatrice tchèque Michaela Pavlátová, de Nicolas Steil, producteur et réalisateur luxembourgeois, de l’actrice et réalisatrice luxembourgeoise Larisa Faber, et enfin de Céline Masset, co-directrice du festival international de Bruxelles. Étaient également en compétition Celts de Milica Tomović, Forest – I See You Everywhere de Bence Fliegauf, Inventory de Darko Sinko, Miracle de Bogdan George Apetri, Never Gonna Snow Again de Małgorzata Szumowska et Michał Englert, Saving One Who Was Dead de Václav Kadrnka.

Pour Radu Jude, Murina s’est imposé comme une évidence, tant ce film évoque « une histoire de passage à l’âge adulte racontée avec une vigueur gracieuse et avec une incroyable mise en scène de détails. »

Autre coup de cœur du Jury, Never Gonna Snow Again de Małgorzata Szumowska et Michał Englert : « une critique sociale bien ficelée, une cinématographie envoûtante et pour son réalisme magique », commente Larisa Faber.

Prix de la Critique : Miracle récompensé

Le Jury Presse, composé de Teresa Vena (Cineuropa), Tobias Keßler (Saarbrücker Zeitung) et Gabrielle Seil (Revue), a quant à lui salué Miracle de Bogdan George Apetri (Roumanie/Rép. tchèque/Letonie), qui décroche donc le Prix de la Critique 2021. « Nous avons choisi un film qui évoque d’emblée par sa forme ambitieuse, ses plans longs, ses images impressionnantes et sa mise en scène dense une atmosphère pesante. Il raconte l’histoire d’une jeune femme, dont le destin est entre les mains de plusieurs personnages masculins énigmatiques. À travers un détail comme le goût de quelqu’un pour la musique, le film évoque sans prétention un sentiment de nostalgie pour un soi-disant passé meilleur – et un avenir incertain. Avec des dialogues précis, il traite de sujets importants tels que la religion et les rôles liés aux genres et montre que dans les relations personnelles réside la pertinence politique », a commenté Teresa Vena pour expliquer la décision du jury.

Love Lasting vainqueur du Prix Jeunes Talents

La nouveauté de cette édition 2021 était sans conteste la création de ce tout nouveau prix Jeunes Talents, assorti d’un jury dédié composé de quatre étudiants du BTS Cinéma et Audiovisuel du Lycée des Arts et Métiers. Pour cette première édition, Alix Andries, Luca Mahnke, Nikola Ozimkiewicz et Elsa Schweitzer ont arrêté leur choix sur le film Love Lasting, de Dawid Nickel : « Nous avons décidé de décerner le Prix jeunes talents au film Love Tasting, car dans notre cœur nous avons vraiment ressenti et vécu les nuances de l’amour et surtout des relations amoureuses. Ce film choisit un sujet, qui existe depuis toujours, l’amour, et le modernise grâce à une merveilleuse esthétique de l’image et du son. Il ouvre notre perception de l’amour avec subtilité et humanité. Nous disons « l’amour est aveugle » mais dans ce film, nous pourrions dire « l’amour est hypnotique » grâce à son rythme spécial, la musique et surtout ses personnages. Nous souhaitons tout le meilleur à l’avenir à tous les films dans la sélection : Love TastingSisterhood#dogpoopgirlStop-Zemlia et Mirrors in the Dark. »

Enfin, Le film Love Around the World de Davor & Andjela Rostuhar (Croatie) a reçu les meilleures notes dans le vote du public (dans les cinémas et en ligne) et reçoit ainsi le Prix du public du meilleur long métrage.