Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

Des sérigraphies de Kaws en édition limitée pour la bonne cause

Le célèbre street-artiste américain a récemment annoncé sur Instagram qu’il allait diffuser une série limitée de sérigraphies numérotées au profit de différentes oeuvres de charité.

L’initiative lancée il y a quelques jours par l’artiste lui-même comprend 25 sérigraphies de la silhouette de Snoopy (« Peanuts »), ainsi que cinq épreuves d’artiste qui ne seront pas commercialisées. Chaque impression coûtera 1 200 dollars pièce, mais tous les bénéfices de cette vente seront reversés à l’association Free Arts NYC qui propose des programmes d’aide artistique aux jeunes new-yorkais défavorisés.

« De nombreux enfants vulnérables qu’ils aident restent dans des foyers surpeuplés avec peu d’accès à des ressources nécessaires pour garder l’inspiration et rester résilient. Aidez cette organisation, en faisant un don sur son site ou en achetant une oeuvre, pour lever des fonds pour du matériel, des kits d’activité et du conseil virtuel pour ces jeunes », a noté KAWS, alias Brian Donnelly, sur Instagram.

Les collectionneurs potentiels ne peuvent pas directement acheter les reproductions de Snoopy, ils doivent envoyer une demande par e-mail à prints@kaws.com avec comme objet « FREEARTSNYC » pour avoir la chance d’être sélectionné et acquérir une des oeuvres de KAWS.

« Si vous voulez être mis sur la file d’attente pour acheter une sérigraphie prochainement annoncée pour d’autres oeuvres caritatives, mentionnez-le SVP dans votre e-mail », a ajouté l’artiste dans son post. En parallèle de cette initiative, KAWS a collaboré il y a un mois avec la plateforme d’art numérique Acute Art pour proposer son personnage signature « Companion » en réalité augmentée dans 11 villes du globe.

Les sculptures monumentales de son « Companion » sont visibles grâce à l’application gratuite d’Acute Art, dans laquelle les utilisateurs peuvent acheter des versions digitales du personnage pour 7$ par semaine ou 30$ par mois.

« Lorsque j’ai pris conscience de la qualité qui pouvait être atteinte grâce à la réalité augmentée, j’ai immédiatement été attiré par son potentiel. J’ai créé et exposé des objets dans les espaces publics tout au long de ma carrière, et cela me permet de me développer dans une sphère complètement nouvelle. Les possibilités de localisation et d’échelle sont infinies, et je suis heureux de commencer un nouveau dialogue de cette manière », a expliqué KAWS, dans un communiqué il y a un mois.

KAWS avait aussi prévu de proposer à la vente 25 versions augmentées pérennes de sa sculpture « Companion » pour 10 000 dollars pièce, mais cette initiative a dû être repoussée à cause de la pandémie de Covid-19. Ces versions digitales de son « Companion » sont relativement abordables si l’on considère que « The KAWS Album » a battu un record de ventes en avril 2019 à Hong Kong, où il a été adjugé à 14,7 millions de dollars.