Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

Gilliane Warzée : « mettre à l’honneur le courage du personnel soignant »

Alors qu’elle passe son quotidien à prendre soin des malades à l’hôpital du Kirchberg, Gilliane Warzée a mis de côté un instant sa blouse d’infirmière afin de mettre à profit ses talents d’artiste-peintre pour rendre hommage à tout le personnel soignant.

S’il aura fallu attendre la crise du Covid-19 pour saluer à sa juste valeur le travail et le sacrifice du personnel soignant dans les hôpitaux, de nombreuses initiatives ont depuis vu le jour afin de mettre en avant ces héros du quotidien. Alors qu’elle en fait partie, Gilliane est également une artiste qui a profité de cette période pour créer deux tableaux « mettant à l’honneur le courage et l’abnégation du personnel soignant engagé dans la lutte contre l’épidémie depuis bientôt deux mois ».

Alors qu’elle devait proposer plusieurs oeuvres dans le cadre de son exposition Immersion à partir du 5 mai à la Galerie d’Art Contemporain « Am Tunnel » de Luxembourg, Gilliane Warzée a voulu compléter sa collection de portraits avec un diptyque représentant une soignante, tantôt de face, tantôt de profil, dégageant selon elle, « les symboliques de confiance, d’empathie, de responsabilité, et de spiritualité qui caractérisent si bien tant de professionnels de santé ».

« Faire face courageusement au sort qui nous attend tous »

« Dans l’obscurité de ces toiles aux couleurs sombres et froides, l’apparition lumineuse de la figure soignante, profession historiquement et profondément inscrite dans le féminin, nous confronte aux récits mythologique, philosophique ou religieux de la condition humaine et ses limites que sont l’amour, la maladie et la mort » décrit l’auteure. Pour Gilliane, « les deux oeuvres invitent au questionnement intime quant à l’inexorable fin de notre propre existence et à la nécessité absolue de faire face courageusement au sort qui nous attend tous, en vivant ici et maintenant la vie la meilleure possible ».

Gilliane Warzée souhaite d’ailleurs faire don de cette œuvre à l’hôpital qui l’emploie, « pour tous les efforts et sacrifices consentis par tout le personnel face à cette pandémie ».