Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

La collection d’art de George Michael mise aux enchères

Christie’s va mettre en vente la collection privée d’art que possédait le chanteur George Michael, le 14 mars à Londres. Des lots supplémentaires font l’oeuvre d’une vente dédiée en ligne ouverte jusqu’au 15 mars. Au total, on dénombre environ 200 oeuvres ouvertes aux enchères.

La collection d’art de l’interprète de « Faith » comprend des oeuvres d’éminents artistes britanniques qui ont formé pour la plupart le mouvement du Young British Art (YBA). On recense des oeuvres de Damien Hirst, Tracey Emin, Sarah Lucas, Michael Craig-Martin et Marc Quinn.

Parmi les pièces maîtresses de la vente, on note « The Incomplete Truth » de Damien Hirst qui pourrait atteindre les 1,5 million de livres (environ 1,75 million d’euros), mais aussi un exemple de l’emblématique série « Natural History » du même artiste, dans laquelle on découvre une colombe préservée dans du formaldéhyde dans un grand aquarium de verre.

On note aussi une tableau de Tracey Emin, intitulée « Drunk to the Bottom of My Soul » estimée à 180 000 – 250 000£ (210 000€ – 290 000€) et « Songbird » de Bridget Riley (400 000 – 600 000£ ou 465 000-700 000€), qui figuraient parmi les oeuvres préférées du chanteur.

Une célébration de l’esprit

Cette collection atteste de la passion affichée par George Michael pour les arts visuels et aussi son soutien au mouvement Young British Art, qui a émergé à la fin des années 1980. « C’est une célébration de l’esprit de créativité du mouvement YBA à la fin des années 1990… et elle reflète tous les aspects de ce mouvement dynamique dans l’histoire culturelle britannique », a expliqué Cristian Albu de Christie’s, dans un communiqué.

George Michael, qui est décédé en 2016, a commencé à collectionner des oeuvres d’art en devenant ami avec plusieurs artistes du mouvement YBA. « Sa collection d’art faisait partie de lui. L’ouverture des YBA et leur honnêteté envers la vie, la mort et le sexe faisaient grandement partie de son univers », a commenté Kenny Goss, l’ancien partenaire du chanteur et co-fondateur de la Goss-Michael Foundation, dans un communiqué.

En amont de la vente à Londres, les amateurs d’art et les fans du chanteur peuvent visiter l’exposition des oeuvres de la « George Michael Collection » à Christie’s sur King Street, à Londres. Les fruits de cette vente permettront de poursuivre les oeuvres philanthropiques du chanteur.


Le catalogue de la vente est consultable sur le site officiel de Christie’s : www.christies.com/auctions/the-george-michael-collection