Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

Les « Hallucinations collectives » en mode Jazz à Arlon

Texte : Loïc Jurion & Carl Neyroud

Pour sa troisième édition, le Festival « Les Hallucinations collectives » placera le Palais d’Arlon sous le signe du Jazz. Le programme est à la hauteur de la magnifique affiche aux tons bordeaux et ocre qui nous promet un voyage hors du commun à la découverte de la richesse, la force et l’influence de ce genre musical.

Pour faire honneur à ce style, le samedi 8 février, nous pourrons assister à la musi-conférences: « Jazz spirit: le jazz mystiques et ses prophètes » animée par Amaury Louis qui précèdera une Jam Session où l’improvisation sera le maitre mot d’un collectif de musiciens amateurs et professionnels des environs d’Arlon.

Dès 18h30 et jusque 2h du matin, 4 groupes de hautes volées nous ferons découvrir leurs répertoires aussi riches que variés:

Sarathy Korwar (Inde / UK / USA) nous envoutera avec la richesse des polyrythmies Indiennes se mariant à un jazz de caractère aux accents très modernes.

Le trio Londonien Ill Considered nous présentera ces envolées d’improvisation avant que la magnifique voix de la Gantoise Tristan nous enveloppera sur des mélodies aux accents Pop avec des fondations clairement Jazz. Liberati Quartet (B) conclura cette riche série de live en nous démontrant la modernité du Jazz, qui malgré son âge plus que centenaire, n’a pas pris une ride. Et peut être même, qu’après ces lives, nous saurons reconnaître l’influence du Jazz sur tous les genres musicaux actuels…

Et afin de ne pas chiller en solo au fond du canapé le dimanche 9 février, dès 14h nous pourrons assister à la projection du documentaire « Let’s Get Lost » de Bruce Weber dédié le trompettiste virtuose Chet Backer…  En milieu d’après midi, Nicolas Fily nous fera l’honneur d’animer la conférence « John Coltrane, l’oeuvre Analysée » .

Jazz is everywhere: Ce seront les spocken words de l’acteur Arlonnais Michaël Erpeling  accompagnés par le Liberati Quartet qui nous le démontrerons pendant cette heure de lecture et d’improvisation…

Les festivités se concluront par une session d’écoute vinyle qui nous promet d’être des plus immersives avec les envolées de Miles Davis

Et pendant les 2 jours de ce Festival Jazz Immersif, vous pourrez découvrir l’exposition photo « Big Jazz in little Belgium » de Pieter de Vries (B) et la collection d’illustration « Worry Letter » de Marc Rilliet (B)