Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

Les smartphones pliants : simples gadgets ou tendance à long terme ?

Depuis leur apparition sur le marché en 2019, les smartphones dotés d’un écran pliables étonnent et séduisent beaucoup, mais leur production et les tarifs pratiqués en font un marché de niche, pour une clientèle aisée. De la baisse des tarifs et des nouveaux usages proposés dépendra leur succès à venir auprès du grand public.

Peu de constructeurs impliqués, des ventes encore très faibles, prix élevés et nouveaux usages limités : au-delà de la prouesse technologique, les smartphones pliants ne se démocratisent pas encore.

Un marché en plein essor

C’est en 2019 que sont apparus les premiers modèles du genre, parmi lesquels les emblématiques Huawei Mate X et Samsung Galaxy Fold. S’ils créent alors l’événement, ils représentent davantage une vitrine technologique pour les constructeurs qu’une réelle source de revenus supplémentaires.

De tous les constructeurs impliqués, Samsung est aujourd’hui le plus assidu. Cet été, il présente ainsi les les Galaxy Z Flip3 et Fold3, disponibles à partir de respectivement 1059 et 1799 euros. Grâce à une légère baisse des prix et à grand renfort de publicité, le constructeur sud-coréen se félicite déjà du succès des précommandes de ses deux modèles, sans donner de chiffres. Les médias sud-coréens évoquent néanmoins deux fois plus de précommandes que les Galaxy S21, sortis au début de l’année. Cela représenterait également près de 10 fois plus de précommandes que pour le Galaxy Z Fold2 il y a un an.

Ce « succès » pourrait donc marquer le début d’une démocratisation de ce type de smartphones. Il faudra toutefois que des usages spécifiques soient proposés pour que le grand public bascule d’un smartphone « classique » à un écran pliable.

Les usages, la clé du succès

Inventer de nouveaux usages qui vont avec ces écrans pliables et ne pas promettre simplement de transporter l’équivalent d’une petite tablette dans la poche, comme c’est le cas des premiers téléphones à écran pliables sortis. Moins chers, les smartphones à écran pliable à clapet présentent quant à eux quelques avantages non négligeables en plus de leur prix.

Cette tendance, inaugurée par Motorola avec le Razr et qui perdure aujourd’hui avec le Galaxy Z Flip3 de Samsung, tient facilement dans la poche, plié en deux. Sa charnière, pensée pour se maintenir ouverte, favorise par exemple la prise de selfie, mais aussi l’enregistrement vidéo puisqu’il est alors possible de se filmer tout en gardant les mains libres. Idem pour les vidéoconférences où l’appareil peut être posé sur la table tandis que l’on vaque à d’autres occupations.

Autre avantage de ce type d’appareil, son format s’adapte parfaitement au multitâche. Cela signifie que les utilisateurs peuvent par exemple regarder une vidéo sur la partie haute de l’écran tout en prenant des notes sur la partie inférieure, ou inversement.