Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

Un « coup de pinceau » de Roy Lichtenstein estimé à 30 millions de dollars

L’oeuvre « White Brushstroke » de 1965 sera proposée aux enchères par Sotheby’s la semaine du 29 juin à New York.

Ce tableau fait partie d’une série de quinze toiles exécutées par Roy Lichtenstein entre 1965 et 1966, elle représente un temps fort du mouvement Pop Art. Cette série de coups de pinceau s’inspire d’un motif émanant d’une bande-dessinée intitulée « Strange Suspense Stories » d’octobre 1964. Dans cette BD, un artiste torturé se bat contre une peinture qui semble avoir pris vie.

Roy Lichtenstein a exposé « White Brushstroke I » pour la première fois en 1965 à la galerie Leo Castelli, elle a ensuite figuré dans de nombreuses expositions muséales au fil des années. « White Brushstroke I » sera mise aux enchères par la maison Sotheby’s de New York. Elle est estimée entre 20 et 30 millions de dollars.

L’estimation haute de pré-vente est loin du record détenu par un tableau de Lichtenstein. Son « Masterpiece » avait été adjugé à 165 millions de dollars en 2017 au collectionneur d’art Steve Cohen. Cette toile est l’une des rares de la série « Brushstroke » à encore figurer dans les mains de collectionneurs privés. Huit toiles de cette collection se trouvent dans les collections permanentes de musées tels que l’Art Institute de Chicago, le Kunsthaus Zürich et le Whitney Museum of American Art de New York.

« ‘White Brushstroke I’ est une icône du Pop Art, qui capture dans une seule toile la rupture invoquée par ce mouvement chez les faiseurs d’images de toute la génération d’après-guerre », a noté David Galperin, de Sotheby’s New York, dans un communiqué. Sotheby’s proposera par ailleurs un triptyque de Francis Bacon intitulé « Triptych Inspired by the Oresteia of Aeschylus » à l’occasion de sa vente « Contemporary Art Evening Auction ». Cette oeuvre composée de trois panneaux pourrait dépasser les 60 millions de dollars.

Les ventes d’art contemporain, impressionniste et moderne de Sotheby’s prévues à l’origine en mai se dérouleront plus tard dans les locaux de la maison « en fonction de la levée de certaines restrictions et en accord avec les autorités ». Alors que les dates de réouverture des galeries new-yorkaise et londonienne de Sotheby’s restent incertaines, la maison a organisé plusieurs ventes en ligne qui ont battu des records lors des dernières semaines.

La plus récente, la huitième édition de « Contemporary Curated » a rapporté plus de 5 millions de livres, dépassant les estimations hautes de pré-vente de 4,6 millions de livres. L’événement en ligne est ainsi devenu la vente la plus profitable de Sotheby’s sur internet.