Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

Architects : A match made at Luxexpo

Texte : Pamela Mango
Photos : Carl Neyroud / Deadly Sexy Carl
+
de photos

Deux ans après la mort de Tom Searle, guitariste et fondateur du groupe de métalcore originaire de Brighton, les membres d’Architects reviennent avec un huitième album, Holy Hell, sorti le 8 Novembre 2018, qui les propulsera au sommet de leur carrière. C’est pour cet album que le groupe est actuellement en tournée dans toute l’Europe, et ce lundi soir, c’est à LuxExpo que l’équipe de Bold Magazine s’est donné rendez-vous pour assister à un des shows les plus attendus de l’année. Et tout cela, organisé par l’Atelier.

Les portes ouvrent à 19h, et à 19h30, c’est d’abord les australiens de Polaris qui rentrent en scène, pour un set d’une demie heure, suivi Beartooth, eux originaires de Colombus aux USA. Les deux premières parties auront chacune proposées un set dynamique avec une petite préférence pour la performance de Polaris, qui, en étant les premiers à passer, auront vraiment tout donné pour satisfaire le public.

À 21h30, c’est l’intro de Death is Not Defeat qui est lancé, et c’est dans un magnifique jeu de lumière que la tête d’affiche s’élance sur scène. Sur les deux premières chansons, le son est fort, trop fort. Même si on apprécie la puissance vocale de Sam Carter, il était difficile à la barrière de supporter le volume. Heureusement, le souci a rapidement été réglé, et le reste du show en fut bien plus agréable.

Le frontman d’ailleurs n’aura aucun souci à apprivoiser la scène, la parcourant de long en large. Il s’assurera plusieurs fois que le public passe un agréable moment et se dira honoré de voir que la foule chante en chœur les chansons du nouvel album. Dan Searle à la batterie, Alex Dean à la basse, Adam Christianson et Josh Middleton tous deux guitaristes, fournissent une instrumentale carrée, précise et puissante.

En ce qui concerne la setlist de cette soirée, elle sera majoritairement axée sur le nouvel album, comme si avec Holy Hell, le groupe tournait une page. On regrettera peut-être pour les fans de la première heure, l’absence de titres tirés de l’album Hollow Crown. Cependant, tous les morceaux seront parfaitement maîtrisés, comme si le groupe les jouait depuis une décennie, et ça c’est carrément impressionnant.

Et c’est déjà l’heure d’affronter les températures glaciales extérieures et de quitter LuxExpo. L’équipe de Bold valide les performances et c’est le cœur serré que l’ont dit goodbye and see you hopefully very soon Architects.

Set List :

  1. Death Is Not Defeat
  2. Modern Misery
  3. Nihilist
  4. Broken Cross
  5. Holy Hell
  6. Royal Beggars
  7. Gravedigger
  8. Mortal After All
  9. Downfall
  10. Naysayer
  11. These Colours Don’t Run
  12. A Match Made in Heaven
  13. Hereafter
  14. A Wasted Hymn
  15. Memento Mori

Encore:

  1. Gone With the Wind
  2. Doomsday