Regarder la vidéo en entier
Accéder directement au site
BOLD Magazine BOLD Magazine

Le Magazine

BOLD MAGAZINE

Bold Magazine est un média lifestyle, urbain et luxembourgeois. Composé de cinq cahiers mêlant Actu’, Culture, Tendance, Exploration et True Life, Bold Magazine s’adresse à un lectorat mixte, compris entre 25 et 40 ans… Mais Bold, c’est avant tout un état d’esprit, une façon de penser, une sorte de Way of Life. Quoi qu’il arrive, Bold sera votre guide…

Bold porte un regard pointu sur les tendances dans tous les domaines. Le ton est proche du lectorat, pertinent, affûté et direct. Les articles sont traités avec l’exigence du journalisme, mais avec une pointe de dérision et de légèreté.

Notre distribution gratuite dans des lieux sélectionnés garantit une diffusion optimale. La ligne éditoriale exigeante et de proximité est soutenue par un graphisme épuré, laissant une large place aux photographies.

Last issue

#51

Bold #51

BLASPHÈME 2.0

Il y a bientôt deux mois, nous apprenions, comme vous, la fin d’une belle aventure ; celle de Luxuriant. Alors que le magazine devait fêter ses dix années d’existence, nous n’aurons donc plus le droit à ses couv’ parfois complétement décalées et ses interviews, souvent venues d’ailleurs. De notre côté, nous sortions notre première édition de l’année, et il ne me paraissait pas forcément de bon ton de revenir sur cette actualité à ce moment-là. Pour être honnête, chez Bold, quand on a appris la nouvelle, on a tous eu un sentiment mitigé. Celui – égoïste mais totalement pragmatique – de nous dire que cela pouvait être une opportunité pour nous, mais d’un autre côté, qu’on ne pouvait pas se réjouir de la fin d’un mag’ – concurrent ou non – qui avait marqué de son empreinte le paysage médiatique luxembourgeois. Malgré sa gratuité et la logique commerciale inhérente à ce modèle économique, Luxuriant était parvenu, avec le temps, à faire naître un style qui lui était propre et qui a fait sa réputation.

Du coup, au moment de choisir nos Somebody pour cette édition, le fait de proposer à Sébastien Vécrin – ancien rédacteur en chef émérite dudit magazine –, s'est imposé comme une évidence. Avant de le rencontrer lors du shooting, je ne le connaissais pas personnellement – oui je sais, on ne doit pas être nombreux dans ce cas dans le pays – mais quand on sait l’implication que demande ce métier, je ne pouvais faire autrement que de lui accorder une place dans ce dernier numéro. Du coup, on s’est mis à discuter et on s’est dit qu’il fallait qu’on fasse un truc qui marque, mais surtout, qui soit à son image.

Après quelques brainstorming sur Messenger, une idée était née ; mettre en scène celui qui avait tout perdu, muant ainsi l’ancien red’ chef, en sdf à la recherche d’une nouvelle opportunité. Je vous passe les détails, mais après diverses réflexions, on s’est dit que le message ne serait pas forcément bien compris. Deuxième option ; une église, des filles dévêtues sur l’autel et lui. Référence blasphématoire à David Lachapelle et à la couverture d’un Luxuriant devenu culte. Le tout sur fond de Carmina Burana, bien entendu. Encore une fois, afin d’éviter les foudres de certain.e.s – écriture inclusive quand tu nous tiens –, on s’est dit que c’était peut-être trop ambitieux et que les moeurs n’étaient pas forcément prêtes. Du coup, troisième option ; associer ces deux allégories - brillantes vous pouvez nous l’accorder – ; mettre une journaliste de Bold en petite tenue, dans un caddie et lui aux commandes. Dommage, avec la menace #MeToo qui plane sur nos têtes d’homme dominant – merci Harvey Weinstein – on s’est dit qu’on allait éviter.

Au final ? On a rangé nos idées saugrenues au placard mais on a gardé un peu d’inspiration pour un résultat qu’on vous laisse découvrir. Rassurez-vous, tout le monde est habillé sur la photo, enfin presque, puisque Sébastien est venu en pyjama, heu pardon, en « jogging ». Tant pis, on a fait avec, au moins on risque pas d’avoir une asso’ bien-pensante sur le dos ou voir notre nom dans un tweet au hashtag inquisiteur.

Mathieu Rosan

Consulter le numéro en ligne Télécharger le numéro en PDF

Les archives